Origine et évolution du coaching dans le monde

Dynamique Matricielle » Coaching » Origine et évolution du coaching dans le monde
Origine et évolution du coaching dans le monde

Le coaching est en général un terme utilisé pour désigner l’accompagnement ou encore l’entrainement d’une personne ou d’une équipe dans la réalisation d’un projet. Le coaching vise l’atteinte des objectifs préalablement fixés par les acteurs concernés. C’est un processus qui passe par une amélioration continue des performances et des compétences d’un groupe de personnes, d’un individu ou encore d’une organisation.

Quels sont les fondements conceptuels et théoriques du coaching ?

On ne pourra pas associer le coaching à un modèle théorique spécifique. En réalité, le coaching est au cœur de la sociologie, de la théorie des organisations et de la psychologie. Il tire ses sources dans la psychothérapie et s’appuie sur la psychologie humaniste, la psychanalyse ainsi que les théories comportementales et cognitives.

Le coaching de sa naissance jusqu’à nos jours

Depuis sa naissance, le coaching a beaucoup évolué pour aujourd’hui s’étendre dans tout le monde entier. C’est un concept qui a commencé sur sa forme primitive avec Socrate. Il est donc considéré comme le père du coaching. 

Quelle est l’origine du coaching ?

Le terme coach est une dérivée du mot français coacher. Le verbe « coacher » est à son tour une dérivée du mot kocsi qui veut dire « diligence ». Lorsqu’on parle de l’origine véritable du coaching, on remonte à la Grèce Antique au IVe siècle avant Jésus Christ avec Socrate qui est considéré par beaucoup comme le père du coaching par excellence. 

Le philosophe Socrate enseignait à son époque la maïeutique. Un enseignement qui avait pour but d’aider à la connaissance de soi, à la direction de l’intelligence. Il stipulait que l’âme de chaque personne est enceinte et qu’elle désire accoucher. À la suite de cette époque, plusieurs écrivains et philosophes ont eu à expérimenter le coaching sans connaitre le mot. 

Évolution du coaching

Ce ne sera que dans les années 50 que le coaching aura une forme plus concrète aux États-Unis et plus précisément dans les domaines du sport et du théâtre. On parlera plus du coaching moderne. En effet, les mentors des stars américaines et les entraineurs sportifs ont commencé à s’intéresser sur les actions à mener pour une amélioration progressive des compétences de leurs joueurs. 

À cette époque, le coaching était utilisé comme processus d’amélioration des résultats et des performances. Comment faire pour renforcer la solidarité au sein de l’équipe ? Comment faire pour améliorer le rendement sur le terrain ? Comment travailler le mental pour booster la confiance en soi ? Ce sont des questions que les mentors se posaient dans ces différents domaines. C’est de cela que Timothy Gallwey dira que le principal adversaire du sportif n’était rien d’autre que lui-même. 

L’évolution du coaching va se poursuivre en France vers la fin des années 80 avec son intégration dans le domaine de l’entreprise. Quelle est donc la place du coaching dans le domaine de l’entreprise ? En ce qui concerne cela, le coaching va s’articuler autour des problématiques auxquelles font face les hauts cadres et dirigeants. C’est à la fin des années 80 qu’il marquera l’histoire de la France. Il sera utilisé pour guider les dirigeants dans la gestion optimale et dans la prise de décision

Mais depuis 1990, le coaching a connu une grande progression et recouvre aujourd’hui tous les domaines. Désormais, il est à la portée de toutes les personnes qui veulent développer leur potentiel. Aujourd’hui, il est la solution au besoin d’accompagnement sur le chemin de l’auto-apprentissage et de l’autonomie. Il vise la réalisation concrète des rêves et des projets. Le coach a pour vocation de guider ses coachés vers la réussite qui est la destination à atteindre.

fdgfgfdg dgsd