Quelle nuance faut-il faire entre l’ésotérisme et l’occultisme ?

Dynamique Matricielle » Esotérisme » Quelle nuance faut-il faire entre l’ésotérisme et l’occultisme ?
Quelle nuance faut-il faire entre l’ésotérisme et l’occultisme ?

Voici deux termes qui sont parfois confondus. Il faut dire qu’ils sont très proches et renvoient à l’existence d’une connaissance cachée. C’est simplement une connaissance spirituelle, métaphysique ou même mystique. Pour accéder à celle-ci, il est indispensable de disposer de certaines clés que transmettent les traditions. Le langage courant considère l’occultisme comme synonyme de l’ésotérisme. Cependant, il y a bien une différence entre les deux termes.

Ésotérisme et occultisme : quelle différence ?

occultisme et esoterismeL’ésotérisme décrit la transmission de la connaissance à partir de l’initiation. Autrement dit, pour recevoir les enseignements et découvrir les secrets, il faut s’être initié. Ici, les maîtres aident les élèves à progressivement s’ouvrir à la réalité et à la vérité.

L’occultisme vient du latin « occultus » et désigne « secret caché ». Autrement dit, il désigne la pratique des sciences secrètes, mais ne fait pas appel à l’aspect initiatique. Avec l’occultisme, vous pouvez accéder aux connaissances à partir des communautés virtuelles, des livres, des conférences et même des rencontres informelles.

Il faut dire que ce concept rassemble une variété de pratiques moins encadrées donc plus ou moins sérieuses que les traditions ésotériques.

Il est important de faire les différences suivantes :

  • Parfois, l’occultisme verse dans les suspensions et la croyance. L’ésotérisme quant à lui garde la relation avec le raisonnement logique ;
  • L’ésotérisme vise d’abord la compréhension des lois cosmiques alors que l’occultisme vise directement la maîtrise des prétendues forces mystérieuses ou secrètes ;
  • L’ésotérisme implique un ordre bien précis (organisation, rituel, outils et méthodes), mais l’occultisme est pratiqué dans un cadre souple.

Retenez simplement que l’occultisme fait souvent référence à des forces obscures et méthodes obscures. Il doit être manié de façon prudente, car il peut virer à la magie, le satanisme, la sorcellerie. Le but avec l’occultisme a généralement été de s’enrichir ou de dominer. L’ésotérisme vise la libération de l’être.

Courants ésotériques et occultisme : quelques exemples

Pour mieux faire la différence entre l’ésotérisme et l’occultisme, vous pouvez aussi prendre connaissance des différents courants de chacun d’eux.

Quelques organisations ou courants ésotériques célèbres

Le rosicrucisme, le compagnonnage, la franc-maçonnerie, certaines philosophies orientales. Il y a aussi le soufisme, les sociétés ésotériques kabbalistes et le martinisme.

Quelques célèbres courants occultistes

La wicca, la tarologie, l’hypnotisme, les médecines parallèles, l’astrologie, le chamanisme, le magnétisme, le spiritisme, la divination, la voyance et le New Age.

Vous noterez ainsi dans l’occultisme une multitude de vocabulaires ne figurant pas dans l’ésotérisme au sens strict. L’occultisme parlera par exemple d’ondes, de fluides, de radiations, de sort, de fées et bien d’autres.

La réconciliation de l’ésotérisme et de l’occultisme

Les occultistes ont toujours pensé que l’ésotérisme et l’occultisme veulent dire la même chose. Tel n’est pas le cas avec les ésotériques qui pensent d’ailleurs qu’il n’y a aucune commune mesure.

Néanmoins, opposer catégoriquement l’ésotérisme à l’occultisme serait une exagération puisque ce dernier se nourrit beaucoup des thèmes et connaissances ésotériques. Au même moment, il y a l’ésotérisme qui fait aussi appel à quelques éléments de l’occultisme. L’occultisme et l’ésotérisme offrent différents points d’appui qui sont cependant utiles et complémentaires.

Pour mieux apprendre sur la spiritualité, toutes les voix sont utiles. Vous n’avez qu’à expérimenter et à choisir celle qui vous convient le mieux. À vous le choix entre l’ésotérisme et l‘occultisme.

fdgfgfdg dgsd